Ligue 2

Ajaccio Sedan
Zoom classement
X   EQUIPE     PTS +/-
13 Nantes 24 -4
14 Angers 23 -1
15 Sedan 23 -3
16 Guingamp 22 -3
17 Chateauroux 22 -4


Espace Vert & Rouge
la boutique du CSSA
Retrouvez tous les produits 2009/2010 dans la boutique, l'Espace Vert & Rouge
Les matchs en direct
Suivez les matchs du CSSA en direct avec Radio 8

Interview
Landry Chauvin

Landry, inutile de dire que la qualification en Coupe de la Ligue va conditionner ce mois de janvier, à commencer par ce match demain, Sedan - Châteauroux.
Bien sûr, même si c'est une compétition complètement différente et c'est pour cela que c'est important, comme je l'ai dit aux joueurs ce matin, de se replonger dans le pain quotidien qu'est le championnat parce qu'on a encore 20 rencontres à disputer et on est loin d'avoir acquis les points minimum et nécessaires au maintien. Si on veut avoir un minimum d'ambition dans ce championnat, cela passe par une victoire contre Châteauroux pour démarrer l'année.

Que peut-on penser de cette formation de Châteauroux qui vient juste de changer d'entraineur avec l'arrivée de Jean-Pierre Papin ?
Ils n'auront pas Henri Bedimo qui est parti à la CAN et qui a signé à Lens mais d'un autre côté, je m'attends à beaucoup d'enthousiasme, beaucoup d'engagement de la part des joueurs : c'est le cas quand un nouvel entraineur arrive dans un club et d'autant plus un entraineur qui est réputé et très connu. Je m'attends à une rencontre où les Castelroussins vont nous mener la vie dure. C'est pour cela que c'est à nous d'amener de la fraicheur dans notre formation.

Quels souvenirs a-t-on de la première confrontation entre les 2 formations ?
Pas très bonne : cela avait été une défaite 1 à zéro, même si je pense que sur l'ensemble de la rencontre, le nul aurait été plus logique. Je me souviens aussi que nous avions fini à 10. Mais c'était il y a très longtemps donc j'espère qu'à l'image du match de Clermont, on va redémarrer aussi en championnat sur les chapeaux de roue.

Une formation et un onze presque classique : tous les joueurs sont sur le pont à part Damien Tibéri et on voit le retour de Djibril Sidibé.
Oui, et c'est le point positif. Les choix sont même cruels à faire puisque de 18 joueurs en coupe, on est obligé de passer à 16 en championnat mais on ne va pas se plaindre, ça fait partie du jeu.