Ligue 2
02/04/2010 à 20h
Sedan Istres

réservez vos places en ligne
Zoom classement
X   EQUIPE     PTS +/-
8 Tours 41 3
9 Le havre 41 0
10 Ajaccio 40 4
11 Sedan 39 1
12 Dijon 38 0


Espace Vert & Rouge
la boutique du CSSA
Retrouvez tous les produits 2009/2010 dans la boutique, l'Espace Vert & Rouge
Les matchs en direct
Suivez les matchs du CSSA en direct avec Radio 8

Bastia - Sedan 2-0
Le CSSA s'incline logiquement à Furiani

Les déplacements en Corse ne réussissent que trop rarement au CSSA et cette visite dans l'île de beauté, chez la lanterne rouge du championnat, n'a pas fait exception à la règle. Au cours d'une première période où les Corses auront frappé 2 fois sur les montants, les Sedanais auraient pû se croire bénis par les dieux du football. Malheureusement pour eux, 2 autres frappes, de Pentecote, allaient trouver les filets de Costil, donnant ainsi un avantage net et mérité aux insulaires. Sedan peinait, car Bastia maitrisait l'entrejeu, faisant peser une lourde (et constante) pression sur l'arrière-garde ardennaise. Les absences de Mokaké et Eudeline handicapaient certainement l'attaque des visiteurs, laissant le pauvre Alexis Allart souvent esseulé face aux tours de défense corses. A la pause, le Sporting, qui avait mené les débats, menait également, en toute logique, à la marque.

Au retour des vestiaires, malgré 2 changements rapides et une plus grande volonté de bousculer son adversaire, c'est un CSSA plutôt brouillon dans le jeu qui allait de nouveau se heurter à un solide bloc bastiais. Ce sont même (encore) les Corses, toujours en réussite dès qu'ils portaient le jeu vers l'avant, qui allaient inquiéter Benoit Costil. Le gardien ardennais ne devait même son salut qu'à l'intervention de son poteau (2 fois) et de sa transversale. Ce n'était pas forcément dans la construction du jeu que Bastia prenait l'avantage sur Sedan, mais, largement distancés au classement et jouant le tout pour le tout, les hommes de Faruk Hadzibegic étaient libérés de toute pression excessive. Malgré quelques piques, le CSSA ne pouvait réduire le score, abandonnant les 3 points au SCB qui, grâce à cette victoire, pourrait peut-être conserver un très mince espoir de se sauver...