Ligue 2
17/08/2010 à 20h
Dijon Sedan
Zoom classement
X   EQUIPE     PTS +/-
4 Istres 4 1
5 Le havre 3 1
6 Sedan 3 0
7 Tours 3 0
8 Nantes 3 0


Espace Vert & Rouge
la boutique du CSSA
Retrouvez tous les produits 2010/2011 dans la boutique, l'Espace Vert & Rouge
Les matchs en direct
Suivez les matchs du CSSA en direct avec Radio 8

Tours - Sedan 4-3
Une défaite, mais beaucoup d'espoirs...

Pour l'ouverture de la saison, le CSSA se déplaçait à Tours, dans ce stade de la vallée du Cher qui lui avait si bien réussi l'an dernier, avec une magnifique victoire 3 buts à 1). Gnuie Gneki. L'ambition de Landry Chauvin et de son groupe était de faire un aussi bon match tactiquement et techniquement, en espérant que le score suive. Et, en 1ère période, tout aurait pû se répéter : Sedan jouait et combinait bien, percutait, allait de l'avant, et se procurait de belles occasions. Mais, en face, une très belle équipe tourangelle allait faire mieux que résister, et, grâce à son buteur Gnuie Gneki, allait transformer ses 2 seules frappes au but en un joli avantage au tableau d'affichage. Mais, juste avant la pause, Lossemy Karaboué, très en jambes et en vue pendant ces 45 minutes, profitait d'une hasardeuse passe en retrait pour réduire le score. Ses efforts et ceux de tous ses coéquipiers étaient ainsi logiquement récompensés. Ce but relançait le CSSA, qui allait avoir encore une mi-temps pour rapporter un bon résultat de son voyage en Touraine.

En seconde période, tout allait très rapidement s'emballer ! En moins de 10 minutes, Tours inscrivait un 3ème but (47ème : 3-1), Sedan marquait par Baysse avant que le doute puisse s'installer durablement (50ème : 3-2), et Gnuie Gneki réussissait le triplé (51ème : 4-2), malgré une faute non sifflée au départ de l'action sur Ismael Traoré. Et finalement, Jérôme Lemoigne était expulsé pour un tacle appuyé (52ème). En supériorité numérique, cette élégante et vaillante équipe tourangelle trouvait des espaces, et faisait pression sur le bloc ardennais. Les Sedanais, bien que perturbés par les évènements, continuaient à se battre, et à inquiéter le gardien adverse. A la 66ème minute, un coup-franc direct lointain permettait à Damien Tiberi de démontrer une telle précision et une telle puissance que sa frappe déchirait la lucarne de Thuram ! (69ème : 4-3). Bien que jouant avec un élèment de moins, le CSSA ne baissait jamais les bras et continuait à pousser afin d'accrocher le point du match nul. Plus forts et frais physiquement, les ardennais termnaient mieux la rencontre que leurs adversaires. Malheureusement, rien ne venait récompenser les efforts déployés pendant 90 minutes.

Durant cette magnifique partie de football, disputée par 2 équipes très alertes et privilégiant le jeu, il est dommage que le CSSA n'ait pû décrocher au moins un point. Car un match nul aurait bien mieux reflété la physionomie de la rencontre. Mais le sort en a décidé autrement, et ce match de folie de haut niveau est revenu aux tourangeaux. Avec cet état d'esprit et ce jeu, le CSSA a largement les moyens de bien figurer au classement final du championnat.