Ligue 2
21/12/2010 à 20h
Sedan Chateauroux

réservez vos places en ligne
Zoom classement
X   EQUIPE     PTS +/-
1 Evian tg 32 11
2 Le mans 32 6
3 Tours 30 4
4 Sedan 29 14
5 Le havre 29 5


Espace Vert & Rouge
la boutique du CSSA
Retrouvez tous les produits 2010/2011 dans la boutique, l'Espace Vert & Rouge
Les matchs en direct
Suivez les matchs du CSSA en direct avec Radio 8

Nantes-CSSA
La réaction de Stanislas Oliveira

Le jeune milieu sedanais estime que le CSSA a ramené un bon point de Nantes : "On a assisté à une bonne rencontre de haut de tableau où aucune des deux équipes n'a voulu lâcher. On a connu une bonne entame de match, avant que Nantes ne se remette en selle. En seconde période, le but aurait pu tomber d'un côté ou de l'autre. Ils ont eu un peu plus d'occasions franches que nous, mais je pense que le match nul est équitable. Cela fait cinq-six matches qu'on n'a pas pris de but, ça prouve notre solidité défensive. Tout le monde pense qu'on est un peu dans le creux. Mais il ne faut pas oublier que les adversaires commencent à nous connaître. Ils savent que notre jeu offensif passe beaucoup par les côtés et ils veillent à cadenasser ces endroits du terrain. Personnellement, je ne suis pas surpris de la bonne tenue des Canaris ce vendredi soir. Le FC Nantes est un grand club, avec un centre de formation performant".

Ce vendredi, Stanislas ne s'est pas cantonné à sa tâche défensive. Il a aussi apporté sa pierre à l'édifice offensif : "Le coach nous avait dit que, contrairement à Reims, il y aurait sans doute beaucoup d'espace entre la défense et le milieu du FC Nantes. J'ai donc essayé de me glisser entre ces lignes. J'étais donc assez libre et j'ai tenté de favoriser le jeu vers l'avant. C'est un aspect que j'essaye d'ajouter à mon style de jeu. Avant, je n'étais pas aussi offensif. Je peux me permettre de tenter d'avoir un volume de jeu plus important, car je sens que je retrouve le rythme grâce à plusieurs titularisations".

En plus du point du match nul, Stanislas est rentré dans les Ardennes avec un petit plus : "Au coup d'envoi, c'est moi qui ai réceptionné le tir d'Adriana Karembeu. Ca restera un bon souvenir. Je pourrai dire que j'ai joué au foot avec elle (rire)".