LIGUE 2
CSSA
23/12/2012 à 14h15
Sedan - Nantes


Nantes
CLASSEMENT
  CLASSEMENT    
POS.   EQUIPE     PTS +/-
16 LAVAL 20 -3
17 ARLES-AVIGNON 19 -11
18 NIORT 17 -4
19 AJACCIO 16 -5
20 SEDAN 13 -8
AGENDA

BOUTIQUE

Retrouvez tous les produits 2010/2011 dans
la boutique, l'Espace Vert & Rouge

la boutique du CSSA

BILLETTERIE

Achetez vos places grâce à la billetterie en ligne

acheter vos billets en ligne

WEB TV

Regardez les résumés vidéos des matchs du CSSA

resume video des matchs

RADIO

Suivez les matchs du CSSA en direct avec Radio 8

Radio 8

ONZEO

Retrouvez le CSSA sur la chaîne Onzéo
Retrouvez le CSSA sur la chaîne Onzéo

L'actualité du CSSA
cliquez pour agrandir

Niort - Sedan 1-3

18/12/2012 : Le CSSA entretient l'espoir à René Gaillard

Dans un match généralement qualifié d'être "à 6 points", contre un concurrent direct pour le maintien, le CSSA a réussi une très très belle opération ! Chahutés, bousculés, et parfois copieusement dominés pendant presqu'une demi-heure, les Sedanais ont tenu, et placés un premier contre assassin, à la 20ème minute. Emmanuel Kouamatien a tout d'abord ouvert le score, avant qu'Abdoulay Diaby, 8 minutes plus tard, bénéficiant d'une offrande de la défense adverse, porte la marque à 2 à 0. C'était 200% de réussite pour les vert-et-rouge, tant les chamois avaient manqué de lucidité et d'efficacité devant le but, bien aidés en cela par un Florent Perraud impérial. Le but de Luigi Glombard, à la 32ème minute, douchait copieusement les espoirs ardennais, mais, à la pause, Sedan menait toujours d'un petit but.

Un 1/4 d'heure après la reprise, Emmanuel Kouamatien y allait de son doublé, et, au forceps, les Sedanais allaient empocher 3 points qui, dans quelques mois, pourraient s'avérer capitaux. Car Niort, malgré une équipe très joueuse et souvent séduisante, ne parvenait pas à recoller au tableau d'affichage. Grâce à cette victoire, le CSSA, s'il poursuit sur la même lancée contre Dijon, en match en retard de la 17ème journée, pourrait revenir à 3 "tous petits" points du premier non-relégable. En attendant, les ardennais peuvent savourer cette réussite, car, pour une fois, la malchance et la maladresse ont préféré frapper l'autre camp.

retour aux actualites